Culture de l’annulation & ‟cancel culture”: comment les industries créatives doivent se mettre à l’abri

Culture de l'annulation & ‟cancel culture”La culture de l'annulation est parmi nous. C'est ce que sont en train de nous dire les médias britanniques et français, qui ont enfin pris connaissance du contenu du dernier livre, et première oeuvre de non-fiction jamais publiée, par l'auteur américain acclamé, et pourtant fortement critiqué, Bret Easton Ellis, ‟White”. La polémique rage des deux côtés de l'Atlantique, enflammée par plus de 150 personnages publics ayant signé une lettre controversée dénonçant la culture de l'annulation. Donc, qu'est-il en train d'arriver? Qu'est-ce que la culture de l'annulation (‟cancel culture”)? Pourquoi devriez-vous y prêter attention, et être vigilant vis-à-vis de la culture de l'annulation, en tant que créatif? Est-ce que cela existe, de toute façon, en Europe et, en particulier, en France et au Royaume Uni? Si oui, comment devriez-vous vous positionner, en tant que créatif, sur, et à propos, de la culture de l'annulation?
Pour accéder à cet article, vous devez acheter Souscrire à l'abonnement Crefovi or Souscrire à l'assistance Crefovi.