Épuisement des droits: comment capitaliser sur les droits de propriété intellectuelle et les importations parallèles du Royaume-Uni, après le Brexit

Épuisement des droitsAlors que la London Book Fair bat son plein à Olympia, Londres, ce qui est un spectacle réjouissant puisque la foire avait été annulée en 2020 et ne s'était tenue qu'en ligne en 2021, le séminaire auquel j'ai assisté, le 10 mars 2022, sur ‟l'épuisement des droits et les utilisations en aval”, organisée par la British Literary and Artistic Copyright Association (‟BLACA”) m'est revenu à l'esprit. Les présentations faites par les intervenants lors de ce séminaire, et en particulier par Catriona Stevenson, directrice juridique de l'association professionnelle d'édition de livres Publishers Association, m'ont inquiété. Bien que je ne pouvait pas déterminer avec exactitude pourquoi leurs arguments sur le meilleur futur régime du Royaume-Uni (‟RU”) sur l'épuisement des droits de propriété intellectuelle (‟DPI”) me troublaient, j'ai décidé de me concentrer sur l'analyse de ce sujet, dans l'article ci-dessous.
To access this post, you must purchase Souscrire à l'abonnement Crefovi or Souscrire à l'assistance Crefovi.