Liberté d’expression dans les industries créatives: comment tout cela a-t-il pu si mal tourner?

Liberté d'expression dans les industries créatives

Alors que la ‟cancel culture” et les ‟culture wars” sont des attaques contre la liberté d’expression et la liberté de la presse venant d’en bas, la virulence de la dernière attaque contre la liberté de la presse et de l’expression créative vient désormais d’en haut. Les États, les structures gouvernementales, les entreprises publiques et privées, les oligarques ainsi que d’autres ploutocrates utilisent tous les outils juridiques à leur disposition, et plus encore, pour faire taire, intimider et neutraliser toute personne susceptible de formuler ne serait-ce qu’une critique à leur sujet, leurs comportements, leurs actions et leurs antécédents. Les industries créatives sont particulièrement ciblées par ces approches autoritaires ‟top down” et ces tactiques juridiques visant à ternir leurs productions et leurs œuvres créatives, malgré les protections juridiques offertes par le droit d’auteur.

Pour accéder à cet article, vous devez acheter Souscrire à l'abonnement Crefovi or Souscrire à l'assistance Crefovi. Inscrivez-vous et obtenez 1 jour d'essai gratuit avant de vous engager!